Banner-cover
15.08.2017

Miss Activo Cup - Coco Giro

Cette année nous avons eu le plaisir d’être invitées à la Miss Activo Cup par André Antunes.
 

Mais qu’est ce que la Miss Activo Cup ?
C’est une compétition internationale de surf, de bodyboard et de slackline, exclusivement féminine, à Aveiro au Portugal.

 

Avec qui es-tu partie ?
Je suis donc partie avec Clara et Tiphaine de Lyon, Mélina et Marion de Montpellier, Marine et Elsa de Paris, et Alexandra de Cologne (Allemagne).

 

Quel était le programme ?
André nous avait préparé un programme de folie !

La plupart du festival se déroulait pour nous avec des slacklines sur la plage.

 

Tout a commencé par un contest de speedline. Mais là-bas ils ne marchent que sur des sangles tendues. Moi j’ai plutôt l’habitude de sauter sur les sangles tendues et marcher sur les sangles détendues. Je me suis donc entrainée dans la matinée et j’étais très contente de gagner ce contest l’après-midi.

Nous avons fait de la MOLILINE. Vous devez vous demander ce que c’est que ce truc? Les moliceiros sont les bateaux typiques d’Aveiro qui sillonnent les canaux de la ville. Nous avons donc mis une slackline dessus pour faire de la « moli »-« line ». C’était très marrant de slacker sur le bateau qui avançait.

 

Nous avons été à la salinière Cale Do Oiro pour poser une slackline au dessus d’une piscine de boue et d’eau salée. J’ai vu les filles tomber dans cette eau une par une, et avec les égratignures faites sur la slack et les coups de soleil de la veille, ça les piquait comme pas possible ! Alors je m’étais mis en tête de ne surtout pas tomber, ce qui a motivé les filles (surtout Clara) à me jeter de la boue dessus pour tenter de me secouer.

André nous avait également concocté de super slack-games sur la plage, dont nous avons légèrement modifié les règles. A la base : jeu de raquette sur slack, hoolahup sur slack, bataille de ballons d’eau sur traversée de sangle …

 

Une petite humanline nous a tenté, quelques enfants traînaient par là pour tirer.

 

Bien évidemment il y a également eu le contest de trickline, mais où j’ai malheureusement du abandonner à mi-chemin en raison de mes côtes cassées qui me faisaient trop mal (blessure des Naturals Games pas encore réparée).

 

Et Porto dans tout ça ?
Oui c’est vrai, nous avons quand même profité du festival pour faire les touristes pendant 2 jours dans cette magnifique ville et goûter les spécialités locales. Et nous n’avons pas pu nous empêcher de poser une slack ou 2.